Les Afro descendants d'Amérique Latine

Publié le par SoChocolate

afros

Afro descendants de Costa Rica

 

Quand on parle d’esclavage, on pense souvent aux afro-américains, ou aux caribéens. On oublie qu’une grande partie des esclaves se trouvaient aussi en Amérique latine : Les afro-descendants.

 

D’abord, on constate que certaines régions d’Amérique sont plus peuplées de noirs que d’autres. Cela est dû au fait que la principale raison de la traite négrière était l’exploitation des colonies. Ainsi, les régions où on avait le plus besoin de main d’œuvre, que ce soit pour les plantations ou pour les mines, sont plus peuplées d’afro-descendants : le sud des Etats-Unis, les Caraïbes, le Brésil, la Colombie, le Venezuela, l'Équateur et le Pérou. Par exemple, il n 'y a pratiquement pas de noirs au Salvador.

 

manualDans le « Manuel des Afro descendants des Amériques et de la Caraïbe », on découvre le visage de ces afro descendants. Contrairement à ce que l’on peut croire, ils se sont battus pour leurs droits, se sont rebellés en quête de liberté.

Ainsi, des formes subtiles de rébellion se dessinaient dans la mauvaise exécution de leurs tâches, dans la fuite dans les forets…

En fuyant ainsi dans des zones peu habitables (forêts ou entre deux falaises), les esclaves créaient des communautés de nègres marrons, appelés palenques. Ils reconstituaient une ville, avec un leader, une nouvelle culture etc… certains reprenaient même leurs noms africains, pour marquer leurs identités. Au Brésil, la raffinerie de Porto Calvo (qui a réunit 30 000 hommes et femmes africains d’ethnies différentes) fut le premier état libre de l’Amérique (cet état correspond à  l’État actuel d’ Alagoas, dans la région de la "Serra da Barriga".

Aujourd’hui, les afro descendants d’Amérique Latine continuent de se battre pour se faire accepter dans leurs pays respectifs, où ils sont minoritaires. Par exemple, aucun afro descendant ne siège à l’Assemblée legislative au Costa Rica. On voit donc que la lutte pour l’égalité des droits n’est pas encore finie… 

Publié dans Société

Commenter cet article

Malicia 19/08/2010 02:23


Article très intéressant aussi pr toi, miss :) biz