I am not my hair

Publié le par SoChocolate

nappy.JPG

Avant toute chose, j’aimerai clarifier un fait : j’aime le nappy ! Oui, les cheveux crépus sont beaux.

 

Ce qui va suivre concerne plutôt le comportement de certaines Nappy Girls (pas toutes heureusement).

Vous avez peut être déjà entendu cette phrase : « tu te défrises les cheveux ? Tu n’es pas une vraie noire ! » ou encore « tu n’assumes pas d’être une noire »… pardon ?

Pour commencer, que signifie être noire ? J’aimerai avoir  une définition précise car je suis un peu perdue…

 

On se rend souvent compte que ces nappy roots girls qui « assument » tant le fait d’être noire ne connaissent même pas la culture afro : et par culture afro je ne parle pas d’écouter du James Brown ou de savoir danser le Zouk !

Que connaissez-vous de la culture noire : pouvez vous me citer 5 capitales de pays africains ? Pouvez-vous me citer le nom d’un auteur noir ? Avez-vous déjà lu un de ces ouvrages ? Connaissez-vous des réalisateurs africains/antillais ? Avez-vous déjà entendu parler des afro descendants ? Connaissez-vous le révérend Jesse Jackson et quelle était sa cause ? Savez-vous qui est El-Haj Malek El-Shabazz ?

Connaissez vous Marcus Garvey ?

Etes-vous déjà allé dans votre pays d’origine ? Parlez-vous la langue d’origine de vos (grands) parents ?

 

Nous le savons, il y a beaucoup de noirs qui souffrent de pauvreté dans le monde (Haiti, Afrique) : faites-vous partie d’une association ? Que faites-vous pour aider le peuple noir ? (A part enrichir Dark&Lovely ?) 

 

Je veux bien qu’on dise que le défrisage abîme les cheveux, ce qui est tout a fait vrai, qu’on alerte les femmes sur les dangers de cette pratique… mais ne pas être fier d’être noir parce qu’on se défrise les cheveux : voyons, soyons sérieux !

 

Encore une fois, je respecte énormément les femmes qui choisissent de porter leur chevelure à son état naturel, mais ça ne leur donne pas le droit de juger celles qui préfèrent traiter leurs cheveux différemment. J’aime toutes les femmes, de la nappy à la défrisée, en passant par la tressée, de celle en locks à celle en brésilienne… Chacune est libre de faire ce qu’elle veut, avec ses cheveux !

 

Et pour finir, comme l’a si bien dit India Arie dans sa chanson « I am not my hair »: « I am not my hair, I am not this skin, I am the soul that lives within’ » (je ne suis pas mes cheveux, je ne suis pas cette peau, je suis l’âme qui vit à l’intérieur).

Publié dans Beauté

Commenter cet article

Cheveux Bouclés 28/02/2011 03:47


Tu vas trouvé des personnes radicales dans tous les domaines, que ce soit dans la politique, la religion, la mode etc. Chacun doit être libre de porter ses cheveux comme il l'entend ... porter ce
genre de jugement sur des femmes qui ont choisi de se défriser les cheveux au lieu de les porter naturels ... est un signe d'immaturité. Chacun doit assumer son choix et respecter les choix de
l'autre ... cela s'appelle de la tolérance, ce qui est un signe de maturité.


AMY 04/01/2011 23:53


j aiiime le texte l image ossi


SoChocolate 25/10/2010 12:29


Je vais de ce pas voir cela.
Merci !


Nell 25/10/2010 09:14


Chère So Chocolate, merci pour tes remarques sur nelissage. Comme promis vous pouvez retrouver une citation du superbe texte de So Chocolate dans un billet publié le lundi 25/10/10 sur
www.nelissage.com
La citation ponctue ma réponse à Marie Claire sur le défrisage intensif des cheveux afro... Merci à So Chocolate! Nell


Afrohairlicious 07/10/2010 18:37


T'as des arguments intéressants et pertinents bon article !


Tissages, perruques, rajouts, locks, nattes, cheveux défrisés, cheveux naturels... chacun devrait pouvoir être libre de porter la coiffure qu'il/elle aime sans être stigmatisé(e).

Il n'y a pas un type de coiffure mieux qu'un autre, juste différentes façons de coiffer ses cheveux. Le choix est large et y'en a pour tous les goûts. Après, c'est vrai que c'est intéressant
d'alerter les gens au sujet de risques liés à certains types de coiffure (rajouts trop serrés et lourds = casse/chute des cheveux, etc.)

Et puis on peut revenir au naturel et connaître aussi des problèmes de casse et de cheveux abîmés. Je veux dire la casse n'est pas forcément l'apanage des cheveux défrisés, tissés, etc.
Peu importe le style de coiffure qu'on adopte, si on ne se renseigne pas sur la nature de nos cheveux, les soins à leur prodiguer et les risques liés à certaines pratiques/coiffures, la casse sera
au rendez-vous que l'on soit naturelle, défrisée, locksée, etc.