Pourquoi s’éclaircissent-elles la peau ?

Publié le par SoChocolate

Les femmes noires qui s’éclaircissent la peau sont nombreuses et les articles qui montrent à quel point ces produits sont nocifs le sont aussi. Mais au lieu de les montrer du doigt et de les juger, essayons de comprendre pourquoi ces femmes choisissent cette alternative.

 

Il faut savoir que la couleur de peau est un facteur de division dans les populations noires, et cela ne date pas d’aujourd’hui…

En 1712, William Lynch, un esclavagiste de la Barbade, a tenu un discours aux Etats-Unis, expliquant en quoi consistait sa fameuse méthode qui lui permettait de mieux contrôler ses esclaves. Il privilégiait certains esclaves au détriment des autres, sur la base de plusieurs critères: la couleur de peau en faisait partie. Les esclaves plus clairs étaient mieux traités. Ainsi, il attisait de la jalousie au sein de ses esclaves, qui seraient divisés et n’auraient plus en tête de s’unir pour tenir tête à leurs maîtres.  

 

Dans les plantations du Sud des Etats-Unis, les esclaves à la peau foncée étaient confinés au travail des champs, plus pénible, alors que ceux à la peau claire travaillaient plutôt comme domestiques et recevaient de ce fait une meilleure nourriture, un meilleur logement et des vêtements plus décents.


Entre 1900 et 1950, dans plusieurs quartiers noirs de grandes villes américaines, le système duBrown Paper Bag (le sac en papier marron)  était utilisé. Né en Nouvelle-Orléans, il consistait à exclure les noirs plus foncés, en leur faisant passer le test d’entrée qui compare leur couleur de peau au sac: si leur peau est plus claire ou de la même couleur que le sac, ils sont admis. Sinon, ils sont exclus. Ce test était utilisé à l’entrée des boîtes de nuit, des églises et autre lieux de rassemblement.


Des exemples de ce type sont nombreux, en Afrique par exemple et plus précisément au Rwanda. Les colonisateurs ont privilégié le peuple Tutsi (tribu constituée de personnes plutôt claires de peau). Ils mesuraient même la largeur des nez : plus le nez était fin, plus on avait accès à un poste important. L’autre tribu du Rwanda, les Utu (peuple aux caractères négroïdes prononcés), se sont sentis rejetés et ont nourris de la jalousie envers les Tutsi, au point de vouloir les exterminer. On connaît la suite de l’histoire…

On voit bien qu’à travers les générations, les noirs ont mûris ce culte de la peau claire. La méthode Lynch qui garantissait un contrôle des esclaves pendant 300 ans, continue d’avoir des répercussions et se révèle contrôler l’esprit des populations noires d’aujourd’hui.

S’éclaircir la peau n’est pas un simple acte physique, il est le résultat d’un complexe, directement lié  à l’histoire même du peuple noir. 

Publié dans Société

Commenter cet article

Sukali 02/02/2010 18:13


Tu as tout dit


audrey 27/05/2009 23:07

C'est éffectivement éffarant de constater l'emprise que les blancs ont eu sur les noirs. Ceci dit, s'éclaicir la peau, c'est approuver cette ségrégation!
Traumatisme lié à l'esclavage ou pas, le fait même de s'éclaicir c'est cautionner qu'avoir la peau claire est plus honorable qu'avoir la peau foncée. En d'autres termes, c'est leur donner raison quoi!!!!
Et désolée mais je ne suis pas d'accord! Je pense que devons ête fières de ce que nous sommes, claires ou foncés.

jk 27/05/2009 23:00

jk

Mini 20/05/2009 23:16

Je connaissais pas le test du sa brun. C'est quand même terrible ce que les noirs peuvent faire entre eux !
On m'a traité de sale negresse 2 fois et c'etait par 2 noirs alors rien me surprend aujourd'hui !